Au cœur des municipales niçoises

31 mars 2014

Après un premier mandat au bilan incontestable, Christian Estrosi, Député-Maire de Nice décide de se présenter à nouveau devant les électeurs. Cette décision était pour les Niçois une évidence. Après les réussites du grand stade, la promenade du Paillon, la gare du Sud, la place Garibaldi, l’avenue Bonaparte, les restaurations de notre patrimoine et de nombreux autres projets menés à terme, Christian Estrosi remettait en jeu de nouveaux projets sur lesquels les niçois devaient se prononcer.

Une campagne intense ;

Si le vocable de la guerre est souvent utilisé en politique, cette campagne municipale en eut été l’une des plus belles représentations.
En effet, entre une gauche aux abois bien que réunie ayant choisi le rôle du caricaturiste humoristique jusqu’à dans leur score, une candidate frontiste parachutée découvrant Nice en même temps que ses attaques populistes et un ex-colistier candidat opportuniste prônant le rejet d’un bilan qu’il soutenait, jadis, nous pouvons être fiers du score offert par les niçois.
Malgré la bassesse des attaques, une campagne de terrain de tous les instants, et la nécessité de devoir au quotidien faire preuve de pédagogie pour expliquer à nos concitoyens les projets portés par notre Maire, nos militants n’ont, à aucun moment failli.
Et pour cette raison, nous ne pouvons que les remercier et leur témoigner notre immense gratitude. Avec un contexte national délétère et des français se sentant de plus en plus éloignés des classes gouvernantes, nos militants ont tenu bon pendant de longs mois.
Pour Christian Estrosi, pour son projet, nos équipiers nous ont montré leur total dévouement à travers les meetings, réunions, tractages, phonning, et sur les réseaux sociaux.
Quelle formidable aventure aux côtés de personnes dont la générosité n’a d’égal que leurs convictions et ambition pour leur ville.

Le résultat :

Un résultat sans précédent depuis plus de trente ans avec un score historique pour un candidat seul face à sept autres tous unis contre lui !

La liste menée par Christian Estrosi est arrivée largement en tête après le premier tour avec 44,98% des suffrages soit un meilleur score qu’au second tour de 2008.

Le second tour n’a fait que confirmer cette domination. Confronté à une quadrangulaire, le Maire sortant réussi à réunir autour de son projet près d’un niçois sur deux ! Ce sont 3000 électeurs de plus, qui entre les deux tours, se sont reportés sur la candidature de Christian Estrosi.

Il n’est pas de plus belle bataille que celle visant à élire le premier magistrat d’une ville, perçu comme le représentant le plus proche des citoyens. Pour toutes ces raisons, depuis mars 2014, soyez assurés que dans la continuité des 6 dernières années, toute l’équipe de Nice ensemble travaille au quotidien pour les niçois, pour Nice aux côtés de Christian Estrosi !

Plus d’articles

Suivi de la vaccination à Saint-Martin-Du-Var

Suivi de la vaccination à Saint-Martin-Du-Var

À Saint-Martin-du-Var avec Eric Ciotti et Caroline Migliore pour visiter le centre de vaccination contre la COVID-19 qui s'est installé dans le complexe sportif. Dans le cadre du déploiement de cette vaccination de masse, la Métropole, en collaboration avec l’ARS,...