Vallée de la Vésubie : suivi des travaux post Tempête Alex

16 novembre 2020

J’étais ce matin dans la vallée de la Vésubie pour le suivi de travaux post-Tempête Alex.

Avec Christian Estrosi, Eric Ciotti, Joseph Segura, Hervé Paul, Caroline Migliore et des maires de la Vésubie, je me suis rendue sur le chantier de reconstruction de la RM2565, voie historique de la vallée, pour constater le travail impressionnant déjà réalisé par les agents de la Métropole Nice Côte d’Azur.

La montée de la Vésubie avait sérieusement sérieusement endommagé cette voie stratégique, emportant une brèche de 80 mètres de long sur 8 mètres de haut. Il ne restait que 2,50 mètres de chaussée sur lesquelles la circulation a pu être maintenue, mais avec des restrictions.

Le chantier de reconstruction a bien avancé, avec la création d’un chenal de déviation de la Vésubie pour accéder au lit de la rivière et la construction d’un enrochement de blocs de pierre entre 3 et 5 tonnes pour former une digue de 4 mètres de haut. Cette digue permet une protection contre la rivière.

Depuis la semaine dernière, la RM2565 est de nouveau accessible. À présent, l’objectif est de consolider cette avancée. Pour cela, les agents de la Métropole ont fait le choix d’une solution innovante et durable: le terramesh system. Tout en verticalité, il s’agit de monter des couches de gabions (cages en métal remplies de cailloux) et de remblayer avec de la terre armée. Ce système a été utilisé pour la première fois, après concertation, au vu des contraintes liées à l’enrochement (marge d’avance sur le lit de la rivière trop importante) et de la pénurie de blocs de pierre actuelle.

Deux semaines de travaux sont toujours requises pour permettre à tous les véhicules, même les poids lourds, de pouvoir circuler sans danger. Le coût est estimé à 800.000€ TTC, comprenant les futurs travaux de corps et de revêtement de chaussée, ainsi que la pose de glissière et de signalisations.

Enfin, nous nous sommes rendus sur le site de la prise d’eau de Saint-Jean-la-Rivière qui alimente en eau brute une grande partie de notre territoire : via à la nouvelle usine de Font de Linier à Levens pour le moyen pays, par les usines de Super Rimiez pour la ville de Nice et par Jean Favre au col Villefranche pour l’Est du littoral jusqu’à Monaco.
C’est dire si cette prise d’eau constitue une ressource stratégique pour l’alimentation en eau potable de nombreuses communes !

Cette structure, classée Monument Historique depuis 2011, a subi de très importants dégâts, et les travaux de réparation se chiffrent à plus de 2 millions d’euros.

Grâce au dessablage du canal de la Vésubie, la prise d’eau a néanmoins pu reprendre partiellement sa fonction ce matin et distribuera progressivement à nouveau de l’eau potable. La reconstruction définitive du site est prévue pour l’année prochaine.

Plus d’articles

Vallée de la Vésubie : 1 mois après la Tempête Alex

Vallée de la Vésubie : 1 mois après la Tempête Alex

La Vésubie se relève petit-à-petit. J’étais aujourd’hui aux côtés de Jean Thaon, Maire de Lantosque et Yves Gilli, Maire d’Utelle. Nous avons fait le tour des nombreux dégâts répertoriés sur les deux communes, essentiellement sur la voirie et dans le lit de la...