Pourquoi je suis candidate pour la 5ème Circonscription de Nice

5 avril 2016

Parole donnée, parole tenue. Conformément à ses engagements de campagne, Christian Estrosi a démissionné de son mandat de Député pour se consacrer totalement à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nul doute qu’il saura façonner le destin d’un territoire qui a besoin de lui et qu’il le réveillera comme il a réveillé Nice et les Alpes Maritimes.

Engagée en politique depuis 2006, je suis extrêmement honorée, fière et émue d’avoir été désignée candidate à sa succession à l’Assemblée nationale.

Merci à la Commission nationale d’investiture des Républicains pour ce vote unanime. Merci au Président Nicolas Sarkozy pour son soutien.
Merci les Jeunes Républicains pour votre confiance.

Un immense merci à Christian Estrosi pour sa confiance. Un homme profondément humain, qui aime sa terre et qui travaille pour ses concitoyens, dans une relation de confiance, d’action et de proximité. Par son action il a démontré que la politique n’est belle que lorsqu’elle est honnête, courageuse et sincère.

En pariant sur la jeunesse et le mérite, Christian Estrosi accomplit un geste fort en direction de la nouvelle génération. Peu de responsables politiques ont eu ce courage.

C’est donc dans un esprit de continuité, avec le même engagement, la même détermination et les mêmes convictions que je suis candidate aux élections législatives partielles de la cinquième circonscription des Alpes-Maritimes.

Cette circonscription, je la connais par cœur ! Ses habitants, ses villages, ses routes constituent notre histoire et mon histoire. Fille de rapatrié d’Algérie, j’aime ma terre. De la mer à la montagne, c’est un territoire béni des dieux. J’y suis née, j’y ai grandi et j’y vis. J’y exerce un mandat municipal depuis 2008 et un mandat départemental depuis 2015.

Aujourd’hui notre pays connaît une crise profonde et multiple. Mais comme vous, je crois en la France. Notre pays dispose d’atouts considérables pour réussir. Notre histoire, notre singularité, nos héritages spirituel, religieux, philosophique, scientifique, moral et politique qui ont façonné notre pays et lui ont donné son identité sont une force. Plus que jamais je suis attachée aux idées gaullistes, cette pensée qui déteste le renoncement, qui refuse d’abdiquer devant les difficultés et qui place la France au dessus de toute autre considération.

Profondément sensible aux valeurs de la liberté, du travail, et du mérite, si vous me faites confiance, à l’Assemblée nationale, je me battrai pour notre territoire afin d’améliorer notre qualité de vie, de sauvegarder notre environnement exceptionnel et de renforcer l’attractivité des Alpes-Maritimes.

Je souhaite apporter un regard différent à l’Assemblée nationale et mettre toute mon énergie pour défendre et proposer les réformes dont notre pays a besoin, notamment en matière d’emploi, de pouvoir d’achat, de sécurité et d’autorité.

Chers amis, c’est unis et rassemblés pour notre pays, pour notre région, pour notre département et pour nos communes, que nous pouvons réussir la Reconquête.

Ensemble nous allons démontrer que la politique est l’art du possible.

Je veux dire ma détermination sans faille à travailler pour l’intérêt général, et pour l’avenir de la France dans une relation d’écoute, de proximité et de sincérité.

Plus d’articles