Hommage national à Simone, Vincent et Nadine

7 novembre 2020

Une fois de plus, notre belle ville de Nice, l’Eglise catholique et la France étaient touchés par le terrorisme islamiste. Quatre ans après, le chagrin reste le même. Ils s’appelaient Nadine, Simone et Vincent. Ils ont rejoint nos 86 anges de la Promenade des Anglais. L’hommage national rendu ce matin aux trois victimes de l’attentat de la Basilique Notre-Dame était chargé d’émotion et nous rappelait de douloureux souvenirs.


Simone avait 45 ans. Elle était d’origine brésilienne mais niçoise d’adoption. Elle voulait monter son restaurant et aimait danser la samba. Elle venait presque tous les jours se recueillir à Notre-Dame. Les derniers mots qu’elle a prononcé, ont été pour ses trois enfants.


Vincent aurait eu 55 ans ce vendredi. Il était originaire de Saint-Étienne-de-Tinée. Il était le sacristain de la basilique, très apprécié des habitants du quartier et croyants. Il était aussi père de deux enfants.


Nadine, 60 ans, était originaire du Var. Elle aimait venir allumer une bougie pour ses proches. C’était une passionnée de théâtre.

Surplombant la Baie des Anges, sur la colline du Château de Nice, berceau de notre histoire, nous nous sommes recueillis lors d’une cérémonie poignante en mémoire de Nadine, Vincent et Simone.

Aujourd’hui la Nation, représentée par Jean Castex et ses Ministres, célébrait l’espoir, la Vie et la résistance face à la terreur, en présence du Président Nicolas Sarkozy, de Christian Estrosi, des élus et des familles des victimes à qui j’adresse mes plus sincères condoléances une nouvelle fois.

Plus d’articles