Dimanche, on vote Christian Estrosi pour Nice et les Niçois !

26 juin 2020

Comment parler de campagne électorale après les mois que nous venons de vivre ?
Pour un élu, un militant, ce temps est censé être celui où l’on va à la rencontre de nos concitoyens pour les convaincre, débattre, faire avancer un projet.
Malheureusement la crise sanitaire et désormais économique est passée par là, et rien ne s’est passé comme prévu.
Ne reparlons plus de l’épisode traumatisant du 1er tour, les commentateurs ont fait leur job et nous devons désormais aller de l’avant.
Je remercierai tout d’abord tous les bénévoles qui se sont mobilisés pendant cette crise, les soignants, les forces de l’ordre et tous ceux qui, chacun à leur niveau, ont fait preuve d’une incroyable solidarité dans ces temps si difficiles.
Mais je voudrai surtout remercier Christian Estrosi, pas le politique, ni le candidat, Christian Estrosi, notre Maire, qui a su faire preuve d’abnégation, de courage, qui a dit les choses avant les autres sans peur de la sanction, qui a tout fait pour éviter que le pire n’arrive à Nice.
Au même titre que nos soignants, nos bénévoles, il était sur le terrain, s’est soucié du sort de chacun, des seniors aux plus petits, des entrepreneurs comme des agents publics, des retraités comme des étudiants.
Il a su rassurer la population, fournir des masques aux personnels soignants, aux gendarmes et policiers puis à la population, alors que la doctrine nationale disait que cela ne servait à rien. Les temps ont bien changé.
Il a permis le dépistage massif, a mis en place des plateformes pour le repas des seniors, a pris soin de chacun.
Je suis tellement fière d’appartenir à cette équipe qui a su tant donner grâce à l’impulsion d’un homme, Christian Estrosi.
Toute ma vie sera marquée par les attentats de Nice et cette catastrophe sanitaire, et j’aurai l’honneur de garder en mémoire ce qui a été fait ici, et, je l’espère, continuera d’être fait pour préserver notre économie et se soucier du sort de chacun.
La crise n’est pas finie, elle sera peut être polymorphe ; sanitaire, sociale et économique, mais avec Christian Estrosi aux manettes, j’ai envie de croire en l’avenir de notre ville et qu’ensemble nous relèverons les nombreux défis qui nous attendent.

Plus d’articles

Saint Erige à Auron

Saint Erige à Auron

Très heureuse d’avoir participé à cette première fête patronale de l’été. Merci et bravo à Colette Fabron, à qui les Auronnais ont renouvelé leur confiance pour un second mandat. La Saint-Erige, comme toutes les fêtes patronales, ont cette année une organisation bien...