Vote du budget de la Métropole Nice Côte d’Azur

14 avril 2016

0% d’augmentation de la fiscalité pour la 8ème année consécutive !

Nous étions hier à l’assemblée plénière du Conseil métropolitain Nice Côtes d’Azur. A l’ordre du jour : le vote du budget 2016.

La baisse irresponsable des dotations par le gouvernement socialiste a eu des effets graves. Les dotations sont passées de 60€ par habitant en 2012 à 18€ en 2016 !

Face désengagement de l’Etat, nous pouvons compter sur le soutien de nos partenaires locaux : le département des AlpesMaritimes et la Région Provence Alpes Côtes d’Azur.

La Région Provence Alpes Côtes d’Azur. est de retour : Le contrat régional d’équilibre territorial apporte à notre Métropole 25 millions d’euro pour ce budget 2016.

Le budget budget 2016 repose ainsi sur trois principes : stabilité fiscale, investissements ambitieux & une solidarité préservée pour nos communes.

Nous refusons d’augmenter la fiscalité : 0% d’augmentation pour la 8ème année consécutive !

Nous poursuivons nos efforts de maîtrise des dépenses et gestion saine des finances avec des économies de 7,5 millions d’euro.

Nous étions hier à l’assemblée plénière du Conseil métropolitain Nice Côtes d’Azur. A l’ordre du jour : le vote du budget 2016. La baisse irresponsable des dotations par le gouvernement socialiste a eu des effets graves. Les dotations sont passées de 60€ par habitant en 2012 à 18€ en 2016 ! Face désengagement de l’Etat, nous pouvons compter sur le soutien de nos partenaires locaux : le département des AlpesMaritimes et la Région Provence Alpes Côtes d’Azur. La Région Provence Alpes Côtes d’Azur. est de retour : Le contrat régional d’équilibre territorial apporte à notre Métropole 25 millions d’euro pour ce budget 2016. Le budget budget 2016 repose ainsi sur trois principes : stabilité fiscale, investissements ambitieux & une solidarité préservée pour nos communes. Nous refusons d’augmenter la fiscalité : 0% d’augmentation pour la 8ème année consécutive ! Nous poursuivons nos efforts de maîtrise des dépenses et gestion saine des finances avec des économies de 7,5 millions d’euro.

Plus d’articles